3662865663.8dd5717.4407c5817e2d4e6a873adc62a244333f
A European Union Tour West

Souvenirs périgourdins

Nous sommes actuellement encore à Anglet près de Biarritz, en préparation pour notre départ en direction de Madrid, et le Périgord nous semble loin déjà dans cette atmosphère balnéaire au bord de l’atlantique.

Cependant, notre séjour au Périgord est inoubliable. Nous avons passé une semaine miraculeuse dans la région du Périgord blanc pour être plus précis, pas très loin de Périgueux, à côté de la petite ville de St. Astier, au Manoir de Moncé, un lieu ravissant.

Cela fait cinq ans que la propriété a été acheté par deux couples allemands, qui l’ont transformé en un domaine de très haute gamme, tout en conservant son charactère individuel et sa légèreté avec ses jardins spacieux et enfleuris, ajoutant discrètement un confort moderne ainsi qu’une belle grande piscine à une bonne distance du bâtiment. On se sens comme si on était bienvenu chez des amis qui partage leur bonheur avec ceux qui le choisissent. Jetez vous-même un coup d’œil sur leur site www.monce.de.

Le lendemain de notre arrivé, nous partons à la découverte des alentours à travers un paysage vaste et paisible sans circulation routière importante, plein de petits endroits charmants. Nous finissons notre première journée par une visite de la vielle ville de Périgueux, de laquelle je garde un vague souvenir d’un échange scolaire de deux semaines il y a plus de 30 ans. Nous entrons dans la cathédrale de Saint Fort et passons un moment en sérénité avant de nous lancer dans les petites rues de la vielle ville qui se préparent pour les fêtes de la félibrée, une festivité traditionnelle dans la région du Périgord.

Le jour qui suit est une journée de repos, duquel nous nous réjouissons après notre voyage intense à travers les pays beneluxiens et la Bourgogne, et nous profitons de la piscine et du calme du Manoir.

Le lendemain, nous partons à la visite des grottes de Villars, l’alternative moins spectaculaire aux grottes de Lascaux, mais néanmoins impressionnante : Une véritable cathédrale souterraine qui contient également des peintures préhistoriques, comme le petit cheval bleu. Il est interdit de prendre des photos à l’intérieur de la grotte, et je me l’imite donc à partager quelques impressions de l’extérieur avec Leo, qui est tout impatient à découvrir sa première grotte préhistorique, et à faire référence au site internet du lieu (www.grotte-villars.com), que nous recommandons fortement.

Sur le retour, nous passons un petit moment à Brantôme, connu pour son abbaye, mais qui nous semble un peu trop envahis par des touristes anglais. Un peu plus loin sur notre chemin de retour, nous nous arrêtons dans la commune de Bourdeilles avec son château impressionnant, qui nous plait beaucoup.

Les prochains deux jours sont beaucoup plus calmes que prévus, car nos enfants ont besoin de repos. Nous manquons donc les visites prévues de Sarlat et du château de Biron, que j’avais visité avec mes parents et deux de mes sœurs (et apparemment apprécié) à l’âge de 9 ans en 1984.

Nous manquons également le tour en canoé sur la Dordogne ou au moins sur la Dronne, mais nous passons de merveilleux moments en famille et avec nos voisins dans le manoir, un couple de jeunes mariés qui passent leur lune de miel à Moncé et avec lesquels nous et nos enfants établissons une véritable relation amicale pendant cette semaine autours de longues soirées sous les étoiles accompagnées de quelques bouteilles de rosé de Bergerac.

Hélas, notre départ s’approche, mais notre dernière journée est absolument superbe. Nous commençons par une excursion à Aubeterre, qui d’après son site officiel détient la marque «  Plus Beaux Villages de France » depuis 1993, mais qui héberge surtout la stupéfiante église Saint-Jean, décrit comme église souterraine ou bien monolithe. Creusée à la main dans le rocher calcaire par des moines bénédictins pendant au 12ième siècle, cet endroit révèle non seulement une splendeur architecturale extraordinaire, mais également une force de spiritualité que nous ressentons en toute humilité et gratitude admirative.

En rentrant au Manoir, nous nous arrêtons pour la deuxième fois chez le brocanteur de Tocane St. Apre, une petite communauté proche de Moncé, et – victime du virus familiale face à la magie des brocantes de France – j’achète deux œuvres du 19ième siècle en cadeau surprise pour … en espérant que ça lui fera plaisir.

La journée se termine par une rencontre inattendue avec nos chers hôtes, qui arrivent au Manoir au même moment que nous, et nous passons une soirée grillade fort sympathique en grande famille autours d’une table en partageant notre amour pour la France et ces moments de sérendipité précieuses.

Après une courte nuit et un dernier bain rafraichissant dans la piscine du Manoir, nous faisons nos adieux et quittons Moncé qui est devenu proche de notre cœur dans ces quelques jours, en espérant d’y pouvoir retourner un jour, peut-être même avec nos parents et frères et sœurs, car l’endroit est prédestiné pour les réunions familiales en vacances.

Avant de nous lancer sur la route pour Biarritz qui sera notre prochaine destination, nous faisons un petit arrêt à la grande brocante de Verteillac, qui est très sympathique, sans que nous trouvions vraiment quelque chose, appart le bon pain de la boulangerie du coin, ingrédient important de notre pique-nique périgourdin sur la route. Un dernier moment de sérénité et de plaisir au Périgord blanc.

Comments (3):

  1. Niko Grundherr

    9 July 2019 at 18:36

    You were wonderful guests – We hope to see you one day again in Moncé ! Have a safe trip to the South of our wonderful Europe !

    Reply
  2. Christoph und Judith

    17 July 2019 at 15:36

    Das ist eine wundervolle Beschreibung von Monce. Ich habe all meine französisch Kenntnisse ausgepackt, um Christoph den Text ins deutsche zu übersetzen. Wir haben die Flitterwochen-Woche mit euch als Nachbarn ebenso genossen. Es war einfach herrlich mit euch 4en. Wir wünschen euch eine gute Weiterreise und grüßen euch herzlichst!

    Reply
    • Philipp Wagner

      17 July 2019 at 23:30

      Liebe Judith und lieber Christoph, wir behalten die Zeit mit Euch in Moncé im Herzen. Welch schöne, zauberhafte Begegnung. Wir grüßen Euch herzlich und freuen uns auf das nächste Wiedersehen, wo auch immer!

      Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *